Vous êtes ici :

Accueil Accueil Grands Projets Opération Grand Site Structure du projet Opération Grand Site

Structure du projet Opération Grand Site

Publié le 15 décembre 2009

Le site

Trente-deux Grands Sites, dont le site des Caps

En France, il existe plusieurs centaines de sites classés. Mais il n'y a que 32 Grands Sites, fréquentés par quelque 27 millions de visiteurs. Au même titre que la Pointe du Raz, la presqu'île de Quiberon, le pont du Gard, le mont Saint-Michel, le site des Deux Caps est reconnu comme l'un des 32 plus beaux sites de France, le seul, avec la baie de Somme, au nord de la France.

Pourquoi le site des Caps ?

L'ensemble du site des Deux Caps constitue une des zones naturelles les plus intéressantes du littoral de la région, tant par la diversité de ses paysages que par la variété des milieux et la diversité des villages côtiers. C'est un secteur relativement préservé par une politique volontaire de l'État mais aussi du Conseil départemental du Pas-de-Calais (politique Espaces naturels sensibles) et du Conservatoire du Littoral Sur le territoire de la Côte d'opale, il joue le rôle de locomotive et de produit d'appel. Il connaît par conséquent, une pratique touristique importante de séjour et de passage. Ce sont chaque année, plusieurs centaines de milliers de touristes, venus de la Région, d'Ile-de-France, du Benelux, de Grande-Bretagne, etc.
Cette activité touristique se traduit par une sur fréquentation des lieux que certains espaces naturels supportent mal. La mise en place d'une Opération Grand Site signifie que nous avons un lieu (espace naturel exceptionnel). Des menaces de dégradation ont été identifiées ; il faut donc agir tant qu'il est encore temps pour préserver ce patrimoine naturel.

Chiffres du Site

Le Site en chiffres :

  • 21 communes dont 8 communes concernées par l'Opération Grand Site
  • 16 000 habitants : Wimereux, Ambleteuse, Audresselles, Audinghen, Tardinghen, Wissant, Escalles, Sangatte
  • 23 km de linéaire côtier
  • 5 intercommunalités à proximité immédiate des deux agglomérations de Boulogne-sur-mer et de Calais
  • sur le territoire du parc naturel Régional des Caps et Marais d'Opale
  • site classé et inscrit : 7500 ha dont une partie sur le domaine maritime. La collectivité (Conseil départemental et Conservatoire) est propriétaire d'environ 800 ha. 3 sites Natura 2000.
  • 2 millions de visiteurs par an sur l'ensemble du site : une forte concentration sur le Cap Blanc-nez et le Cap Gris-nez
  • le site des deux Caps : 30 ans d'aménagements et d'études
  • 32 grands sites au niveau national
  • 50 millions de visiteurs à moins de trois heures
  • 100 mètres de dénivelé vertical au Cap Blanc-nez
  • 17 000 véhicules par jour en période de pointes

Téléchargez le document retraçant l'histoire du site des Deux Caps

Qu'est ce qu'une Opération Grand Site ?

La démarche Opération Grand Site (OGS) est une démarche originale initiée par le Ministère de l'Écologie et du Développement Durable, sur des sites majeurs au niveau national et à ce titre classés.
Pour bénéficier d'une OGS, un site doit être un site classé, être un espace d'intérêt national, au paysage remarquable, connaître des périodes de fréquentation excessive au point de perdre en qualité et faire l'objet d'une volonté de réhabilitation et de gestion pérenne soutenue par un large consensus au niveau local.

Objectifs

Une OGS a pour objectifs de :

  • restaurer et assurer de manière pérenne la qualité paysagère du site,
  • apporter des solutions concrètes en termes d'aménagement et de fonctionnement,
  • déterminer une politique d'entretien et de gestion reposant sur une structure responsable
  • permettre que les mesures adoptées favorisent le développement des communes du site

Elle s'appuie sur une stratégie et une méthodologie définie au niveau national et portée par l'Association des gestionnaires des Grands Sites de France.

Un site d'exception

Le site des Deux Caps possède assurément toutes les qualités pour figurer sur la liste prestigieuse des Grands Sites Nationaux. La diversité de son patrimoine lui confère cette valeur nationale. Il suffit d'ailleurs de constater le nombre et la provenance des visiteurs chaque année (environ 2 000 000 !).

Un site surfréquenté

Cela ne va pas sans quelques conséquences négatives. Ainsi, le stade de surfréquentation dépassé essentiellement en période estivale entraîne :

  • une dégradation de la qualité de vie sur le Site pour les habitants
  • une dégradation de la qualité de visite
  • une dégradation des milieux naturels et des paysages

Équipements de qualité moyenne et accueils saturés

Par ailleurs, les aménagements et équipements touristiques se révèlent de qualité moyenne pour un secteur littoral et à fortiori pour un Grand Site National. On constate également une dégradation des conditions de circulation sur le réseau routier (RD 940) ; des aires d'accueils sursaturés et mal calibrées ; des risques de banalisation des paysages liés à l'urbanisation en bordure du site ; une pression foncière énorme sur le site ; une carence en matière de signalétique d'accueil adaptée, ainsi que l'absence d'une démarche d'interprétation qualitative sur les sites.

Le programme d'action, par secteur :

  • réaménagement du site du Cap Blanc-Nez : communes d'Escalles et de Sangatte
    • recul du parking du cran d'Escalles Création d'un nouveau parking au Mont d'Hubert et suppression du parking du haut
    • création de nouveaux parkings à Sangatte et entre Escalles et Haute Escalles
    • création de chemins de découvertes balisés, sécurisés et accessibles à tous
    • restauration des espaces dégradés
  • réaménagement du site du Châtelet : commune de Tardinghen
    • création d'une aire d'accueil au Châtelet
    • protection de la Dune
    • création d'un nouvel accès à la mer
    • création d'une aire d'accueil entre l'église et la mairie
  • réaménagement du site du Cap Gris-Nez : commune d'Audinghen
    • recul du parking et création d'une nouvelle aire d'accueil
    • renaturation des espaces dégradés
    • création de trois sentiers de découverte du site
  • réaménagement et mise en valeur de l'Estuaire de La Slack, commune d'Ambleteuse : création d'un sentier de découverte de l'estuaire à partir du Fort Mahon

Toutes ces actions sont accompagnées :

  • d'un plan de signalétique et d'information sur la sécurité, le patrimoine naturel et culturel
  • d'un nettoyage des nombreuses décharges présentes sur le site
  • de destruction de ruines de guerre

Les intervenants :

Téléchargez le document présentant les intervenants de l'Opération Grand Site (msword - 22.5 Ko)

Financement

Phase 1 :

  • FEDER : 50 % Europe, 20 % Région, 30% Conseil départemental du Pas-de-Calais
  • Conservatoire du Littoral : 300 000 €
  • DIREN 1 : 185 000 € (80 % État, 20 % Conseil départemental du Pas-de-Calais)